Menu
 


   

CHIEKH BASS SUR WADE: " À Touba, nous ignorons l'ingratitude..... Vous avez fait 12 ans et je vous ai exposé des préoccupations personnelles qu'à deux reprises....En 2012, vous avez refusé de solliciter le ndiguel

Jeudi 13 Juillet 2017

Après avoir été reçu par Serigne Abô Falilou Mbacké, Abdoulaye Wade s'est rendu ce jeudi après-midi, chez Cheikh Bass Abdou Khadre Mbacké à Guédé. Occasion saisie par le porte-parole du Khalife Général des Mourides pour apporter certaines précisions par rapport aux rumeurs qui ont laissé entendre que Touba avait lâché l'ancien Chef de l'État en 2012 ayant abouti à la perte du pouvoir. 

 Cheikh Bass se voudra clair dans son discours. '' Touba est reconnaissante. À Touba, nous ignorons l'ingratitude ''.  Ainsi reviendra-t-il sur l'excellence des relations qui ont lié Wade aux deux Khalifes pour qui, personnellement, il a fait office de porte-parole. ''  Je ne suis qu'au service de la confrérie mouride et je ne dirai jamais quelque chose sans l'aval du Khalife... Vos relations avec Serigne Bara Falilou et Serigne Sidi Mokhtar sont connues de tous et j'en suis témoin... Vous avez fait 12 ans et je ne vous ai  jamais exposé des préoccupations personnelles sauf à deux reprises. Ce que vous avez fait pour la confrérie, vous l'avez toujours fait en dehors de votre casquette d'homme politique. '' 

Revenant sur les rumeurs qui disaient que Touba avait lâché Wade, Serigne Bass choisira de préciser que ce dernier n'avait jamais sollicité de ndiguel en appoint pour sa réélection.  

''En 2012, lorsque les élections étaient à 6 mois de l'échéancier, le Président Abdoulaye Wade m'a appelé pour me dire qu'il n'etait pas question que le Khalife émette un ndiguel en sa faveur et qu'il ne demandait qu'une autorisation. Celle d'ouvrir la campagne à Mbacké. Et ce,  il aura à le dire une deuxième fois. Après le premier tour, des gens ont dit que Touba manquait de reconnaissance vis-à-vis de lui. Madické m'a appelé au téléphone pour me dire la même chose. Deux personnes sont venues lui faire part de leur ambition d'aller auprès du Khalife Général des Mourides et recueillir  ce ndiguel. Il a refusé et m'a fait savoir que pour rien au monde il ne ferait cela, rappelant  que les soubassements de ses relations avec le Khalife étaient de toute autre nature ''.   

Parlant au nom de Wade, Me Madické Niang apportera un démenti aux informations selon lesquelles la mosquée était fermée hier à son mentor non sans signaler que c'est Serigne Moustapha Maty Lèye, fils aîné de Serigne Mokhtar qui était d'ailleurs venu pour l'accompagner.

avec dakaractu
newspalba


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >