Menu
 


   

Serigne Moustapha Cissé a « traversé la vie au service de son pays, au service d’abord de la religion »

Samedi 24 Juin 2017

Le Khalife général de Pire, Serigne Moustapha Cissé est décédé samedi à Dakar à l’âge de 83 ans, a « traversé la vie au service de son pays« , a déclaré, son conseiller juridique, Me Amadou Mbengue.


Le khalife général de Pire sera inhumé cet après-midi à Pire dans la région de Thiès.
« Moustapha Cissé a traversé la vie au service de son pays. Au service d’abord de la religion, il s’est consacré corps et âme à l’affermissement des valeurs religieuses, à la fraternité musulmane de Pire« ,a-t-il dit.
Dans un entretien avec la radio privée sud FM, Me Amadou Mbengue, également conseiller juridique de la Fraternité musulmane de Pire, indique que le défunt marabout « n’a eu de cesse de promouvoir ces valeurs de vertu, d’abnégation et de dépassement« .
Me Mbengue ajoute que sur le plan politique, il a eu à contribuer à l’affermissement des relations diplomatiques entre le Sénégal et la plupart des pays arabes.
« Moustapha Cissé fut un homme véridique. Ce n’est pas quelqu’un qui va mourir avec les idées des autres. Il savait prendre position et il savait assumer ses positions. A chaque gamou, il prenait des positions très courageuses même si sa décision allait à l’encontre de certaines convictions », selon lui.
Témoignant sur l’homme, il soutient que le défunt khalife général de Pire fut d’une « particulière générosité« .
Il souligne par ailleurs que la cité religieuse de « Pire doit son rayonnement à la valeur exceptionnelle de Serigne Moustapha Cissé« .
« C’est à l’aune de ses hautes responsabilités qu’il a eu à occuper au sein de l’Etat qui ont rejailli sur Pire », renseigne Me Mbengue qui a été son conseiller personnel et son conseiller juridique.
Serigne Moustapha Cissé a été pendant plusieurs années ambassadeur en Egypte et au Koweit et conseiller spécial des présidents Léopold Senghor et Abdou Diouf.
newspalba


Nouveau commentaire :