Menu
 


   

Tech : Un Béninois crée le 1er robot capable d’assister un chirurgien du cerveau !

Dimanche 15 Janvier 2017

​Les Africains ont des génies sur le plan scientifique reconnus à l’international Wanda People ! Le Béninois Bertin Nahum en est l’exemple. Il a réussi à créer le premier robot capable d’assurer un chirurgien lors d’une intervention. Une première au monde…


Wanda People, en 2012, le Béninois Bertin Nahum âgé de 46 ans occupait le quatrième rang d’entrepreneur plus révolutionnaire au monde dans le classement du magazine scientifique Discovery Series de septembre. Juste derrière les Américains Steve Jobs, Mark Zuckerberg et James Cameron ! Une reconnaissance bien méritée…  
   
Il faut dire que son invention et ses recherches dans le domaine de la robotique n’ont laissé aucun scientifique indiffèrent. Il avait alors réussi le pari de mettre sur pied « Rosa »  un robot capable d’assister un chirurgien lors d’une intervention du cerveau ! Une première au monde…  
   
Le génie explique : «C’est une sorte de GPS si vous voulez. Grâce à cette machine, le chirurgien va pouvoir atteindre avec précision une zone du cerveau et au lieu d’effectuer l’opération à main levée, c’est le bras du robot qui va agir. » Il ajoute, « Cela peut s’avérer très utile pour poser une électrode ou réaliser la ponction d’une tumeur» Un exploit qui lui a valu la reconnaissance des plus grands !  
   
Notons que Bertin Nahum était le PDG de Medtech, une PME basée à Montpellier (France) qu’il a vendue l’année passée à une firme américaine. Son projet et son amour pour la robotique, il le nourrit depuis les bancs de l’Institut national des sciences appliquées (INSA Lyon, France) où il fît ses études secondaires.  
   
Grâce à son travail, une vingtaine d’hôpitaux dans le monde sont équipés de Rosa, ce robot assistant de chirurgien du cerveau. Plus de 1500 personnes dans le monde ont déjà été sauvé grâce à ce Robot.  «On a des machines en Italie, en Allemagne, aux États-Unis, au Canada mais aussi en Chine et bientôt au Japon et au Moyen-Orient» précise-t-il en souriant.  
   
Avant la vente de son entreprise, il employait plus de 70 personnes et avoisinait un chiffre d’affaire de plus de 4 milliards de Francs CFA ! Il ne compte d’ailleurs pas s’arrêter en si bon chemin, il veut encore aller plus loin afin de sauver des vies dans le monde. Bravo à ce fils qui fait le bonheur et la fierté du continent !
ADK


Dans la même rubrique :
< >