Menu
 


   

CAN 2019 : L'équipe d'Aliou Cissé décroche la finale pour une deuxième dans l'histoire

Dimanche 14 Juillet 2019

Quel scénario aujourd’hui au Caire ! Un penalty raté de chaque côté dans le temps réglementaire, un but cruel marqué par le Sénégal après une erreur de Hassen, et finalement ce penalty d’abord accordé à la Tunisie, puis annulé par l’arbitre avec l’aide de la VAR… Ce choc entre deux mondialistes 2018 qu’on attendait à ce stade de la compétition, mais qui ont pris des chemins divers pour y arriver, a répondu aux attentes.


La demi-finale Sénégal-Tunisie de la CAN 2019 a été un match âprement joué entre deux adversaires qui se connaissent bien, mais également un duel d’entraîneur aux destins liés à un moment donné : le Sénégalais Aliou Cissé et le Français Alain Giresse. Finalement, Aliou Cissé l’a remporté grâce à un Gomis impérial, finalement élu « homme du match ». Revivez le match minute par minute.


120+4e : C’EST FINI !!! VICTOIRE DU SENEGAL (1-0) !!! LES LIONS SONT EN FINALE DE LA CAN 2019 !!!

17 ans après, revoilà les Lions de la Téranga en finale de la Coupe d’Afrique des nations ! Le Sénégal a fini par venir à bout de la Tunisie en prolongation (1-0).

120+2e : ça manque un peu d’organisation dans le jeu tunisien, mais il n’y a plus vraiment le temps de construire. Et Khazri obtient un très bon coup franc à l’angle de la surface !

120e : 3 minutes de temps additionnel !

120e : la Tunisie joue peut-être sa dernière carte. Tous les joueurs de champ sont dans le camp sénégalais.

119e : le ton monte entre Khazri et Saivet. Le capitaine de la Tunisie est hors de lui.

119e : M. Tessema Weyesa est, malgré lui, l’un des hommes de cette demi-finale assez épique.

118e : Sarr essaye de lober de près de 50 mètres Hassen qui était avancé. Ce n’est pas cadré.

116e : PENALTY ANNULE !!!!

Les Tunisiens ne comprennent pas et sont médusés. Mais M. Weyesa en a décidé ainsi : s’il y a bien main, elle était involontaire, et Guèye avait le bras le long du corps. C’est terrible, moralement, pour les Aigles de Carthage..

115e : suspense au Caire…

114e : le penalty semble confirmé ! Lourde responsabilité pour Naïm Sliti, qui va affronter Alfred Gomis. Mais attendez, M. Tessema Weyesa va revisionner lui-même l’action et la main…

113e : PENALTY POUR LA TUNISIE !!!

Sur un coup franc tunisien, Salif Sané repousse de la tête. Mais son ballon percute involontairement le main d’Idrissa Gueye, pourtant collée à son corps.

12e : Sarr est lancé en contre. Il est frais mais il se fait sécher par un Tunisien. Mais pas de faute aux yeux de l’arbitre… Une nouvelle décision surprenante de sa part.

C’était passé inaperçu à cause des penalties successifs dans le temps réglementaire, mais Koulibaly a reçu un carton jaune lourd de conséquences. En effet, le roc défensif sera suspendu pour la finale de la CAN ou pour le match pour la 3e place.

110e : dernier changement pour le Sénégal. Moussa Wagué remplace Lamine Gassama.

109e : les Sénégalais se replient sur les attaques de la Tunisie. Kalidou Koulibaly se démène et tacle à tout-va. Et ça fonctionne;

107e : centre de Chaalali dans la surface. Le Sénégal repousse. La Tunisie s’installe d’entrée dans le camp sénégalais. Et de toute façon, Khenissi était hors-jeu. Faute obtenue par Sarr non loin du poteau de corner. Le Sénégal va sans doute chercher à gagner du temps maintenant que l’avantage est pris.

106e : et coup d’envoi de la deuxième et dernière prolongation. Engagement pour le Sénégal.

106e : Alain Giresse fait sortir Fernaji Sassi. Anice Badri entre en jeu.

05+1e : fin de la première période de la prolongation. Le Sénégal mène 1-0.

105e : les Aigles de Carthage ont pris un coup derrière la tête avec ce but contre son camp de Dylan Bronn. Hadadi et ses coéquipiers tentent tout pour revenir. Le latéral est dans la surface pour centrer, mais les 11 Sénégalais défendent leur avantage bec et ongle.

103e : le visage de Hassen est terrible. Il se prend la tête entre les mains et a les yeux dans le vide. Cette erreur est pour l’instant fatale à la Tunisie.

101e : c’est terrible pour Mouez Hassen, héros des Tunisiens dans les 90 premières minutes !! Il apprécie mal un coup franc, se jette et ne le touche finalement pas. Le ballon rebondit juste derrière sur Bronn, surpris, qui marque ainsi contre son camp…

100e : BUT DU SENEGAL !!! L’ERREUR DE HASSEN !!!


98e : occasion manquée par Chaalali. Il enlève trop sa frappe lointaine. Et l’arbitre ne revient pas à une faute sénégalaise au départ de l’action…


97e : Gassama centre mais Bronn est là pour concéder le corner de la tête. Heureusement car il y avait du monde derrière.

95e : les Lions de la Téranga sont un peu mieux entrés dans cette prolongation que leurs adversaires. Ils tiennent davantage le ballon et parviennent à s’approcher du camp tunisien.

94e : les Sénégalais mènent l’attaque mais ne parviennent pas à se mettre en position de frappe malgré le soutien de Gueye.

92e : on va jouer deux fois 15 minutes au stade du 30 Juin. Dans cette CAN 2019, quatre matches sont allés en prolongation… et jamais la différence ne s’est faite avant les tirs au but. Bis repetita aujourd’hui ?

91e : c’est reparti au Caire ! Coup d’envoi donné par la Tunisie.

Aliou Cissé a procédé à trois changements (Niang-Diagne, Diatta-Sarr et N’Diaye-Sané). Il peut encore en faire un en prolongation.
 
Alain Giresse, lui, a procédé à deux changements (Msakni-Sliti, Ben Mohamed-Chaalali). Il peut donc en faire encore deux.

Quelle seconde période entre les Lions de la Téranga et les Aigles de Carthage… Les Tunisiens ont eu d’énormes occasions, avec en point d’orgue ce penalty de Sassi. Mais le milieu de terrain frappé trop mollement et Gomis a bloqué. Puis, c’est le Sénégal qui a obtenu un penalty. Déjà mis en échec dans cette CAN, Mané a laissé, comme prévu, le rôle de tireur à Saivet. Mais Hassen a plongé du bon côté.

90+3e : fin des 90 minutes !!! 0-0 entre le Sénégal et la Tunisie : place à la prolongation !!!

90+2e : Khazri parvient a éviter la sortie de but, mais Koulibaly est là pour reprendre le ballon juste derrière. Pas question de céder dans ces dernières secondes, d’un côté comme de l’autre.

90+1e : Mouez Hassen grimace. Il semble souffrir de l’épaule gauche. La même blessée l’an dernier pendant la Coupe du monde 2018.

90e : il y aura 3 minutes de temps additionnel. Si personne ne marque, les deux équipes iront en prolongation !

89e : l’enchaînement de Saivet ! Le joueur de Bursaspor contrôle d’une cuisse et enchaîne avec la frappe directe à l’entrée de la surface. L’effet d’optique fait croire à un but, mais c’est en fait dans le petit filet extérieur.

88e : nouvelle faute sur Saivet qui a mal à la cheville. Chaalali échappe au carton jaune. Les décisions de M. Bamlak Tessema Weyesa surprennent aujourd’hui.

86e : Diagne est lancé dans la surface par Saivet. Mais il enlève trop son tir.

85e : ce match devient irrespirable. On sent que le sort de cette demie peut basculer d’un côté comme de l’autre.

82e : Salif Sané remplace Papa « Badou » N’Diaye. Et côté tunisien, Ghailene Chaalali remplace Ayman Ben Mohamed.

82e : deux penalties, un de chaque côté, et aucun transformé, le tout en l’espace de 6 minutes !!! Quelle demi-finale !!!

81e : PENALTY RATE PAR SAIVET !!! HASSEN SAUVE LA TUNISIE !!!

Splendide plongeon de Mouez Hassen sur sa gauche !!! C’est bien vu, il dévie d’une main la frappe de Henri Saivet !!! Et ça fait toujours 0-0 !!!


78e : PENALTY POUR LE SENEGAL !!!

quel match, quel scénario !!! Penalty obtenu par Sarr !!! Mauvaise relance de la Tunisie et slalom signé de l’attaquant sénégalais. Bronn cherche à l’arrêter dans la surface et Sarr s’écroule. D’après l’arbitre, c’est un penalty !

77e : que d’occasions pour la Tunisie !! Et quelle déception pour Fernaji Sassi. Le milieu de terrain tunisien sait qu’il s’est raté sur son penalty et que cela pourrait avoir de graves conséquences. Toujours 0-0 entre les deux nations.

75e : PENALTY RATE PAR FERNAJI SASSI !!!

Le Tunisien a voulu se faire justice lui-même, c’est manqué ! Il frappe trop mollement et attend le départ de Gomis… Gomis bloque presque facilement !!!


74e : et carton jaune en prime pour Koulibaly.

73e : penalty pour la Tunisie !!!

Sassi frappe à l’entrée de la surface et Koulibaly se jette et le contre. Son coude est collé à son torse, mais l’arbitre signale quand même une main de la part du Sénégalais. Penalty à suivre !

70e : Saivet efface Ben Mohamed d’un crochet, et le Tunisien peine à se relever. Les crampes apparaissent.

69e : Mané essaye encore de passer, mais Drager ne se laisse pas surprendre.

68e : deuxième changement pour le Sénégal. Krépin Diatta sort, Ismaïla Sarr entre en jeu.

66e : la défense sénégalaise connaît des ratés aujourd’hui. La Tunisie parvient facilement à se lancer dans son dos.

65e : KHENISSI TERGIVERSE !!

L’attaquant est encore lancé dans le dos de la défense et se présente seul face à Gomis. Mais il hésite entre la frappe et le dribble, et Gomis intervient dans ses pieds.

64e : toujours pas de but de Niang dans cette CAN. Le jeu en pivot de l’attaquant et sa disponibilité sont de précieux atouts, mais le réalisme n’est toujours pas au rendez-vous.

63e : du sang neuf côté sénégalais. M’Baye Niang a fait ce qu’il a pu malgré ses douleurs à la cuisse. Il est remplacé par M’Baye Diagne.

62e : joli grand pont de Saivet pour commencer cette attaque des Lions. Mais Mané se heurte à son tour à l’excellente défense de Ben Mohamed. Le Tunisien l’empêche d’avancer et obtient la faute.

62e : cette seconde période est très indécise. On va d’une action à l’autre de chaque côté !

61e : Ben Mohamed se heurte à la bonne défense de N’Diaye. Puis, Sliti s’infiltre côté gauche et trouve une ouverture pour frapper, mais la défense sénégalaise dévie sa tentative.

60e : Sliti décide d’y aller seul et tente la frappe lointaine. Ça passe largement au-dessus.

57e : Hassen intervient dans les pieds de Mané !!
 
D’un ballon dévié du talon, Niang lance Mancé dans la surface. L’attaquant cherche à dribbler Hassen, mais le portier se jette et bloque le cuir. Tardivement, l’arbitre assistant signale que Mané était de toute façon hors-jeu.

55e : le match est très animé maintenant. La Tunisie a eu un gros temps fort dont elle n’a pas profité. Et maintenant, c’est le Sénégal qui remet le contact.

54e : corner de Saivet à destination de Diatta. Le capitaine se jette pour reprendre le ballon, mais il tacle violemment au passage un Tunisien. Les Aigles de Carthage n’apprécient pas et le ton monte. Mais toujours aucun carton de sorti.

53e : le Sénégal lance une contre-attaque qui se présente bien, mais M. Tessema Weyesa arrête le jeu pour revenir à une faute. Les Lions de la Téranga sont furieux. Les flèches sénégalaises se projetaient pour un contre assassin avant le coup de sifflet.

51e : début de seconde période largement en faveur des Aigles de Carthage. Le Sénégal est acculé.

49e : GOMIS SAUVE LE SENEGAL !!

Travail à trois parfait des attaquants tunisiens. Les décalages font la différence et Sassi est servi à l’entrée de la surface. Le chemin du but est ouvert, mais il réalise un crochet supplémentaire pour éliminer deux défenseurs avant de frapper au but. Alfred Gomis se couche sur sa gauche pour repousser !!

48e : KHENISSI RATE SON DUEL !!!

Ballon en profondeur parfait depuis la défense jusqu’en attaque. Yassine Khenissi est plus prompt que Kouyaté et Koulibaly. Il est seul face à Gomis et décide de tenter le lob. Il se rate toutefois et ne cadre pas…

48e : pas d’inquiétude pour la Tunisie sur la première offensive sénégalaise.

47e : le nouveau capitaine tunisien est Wahbi Khazri.

46e : premier changement effectué à la pause par Alain Giresse, le sélectionneur de la Tunisie. Le capitaine Youssef Msakni a cédé sa place à Naïm Sliti. Une alerte physique pour l’attaquant, peut-être…

46e : et c’est parti pour la seconde période ! Engagement pour la Tunisie.

Le Sénégal a dominé ces 45 premières minutes, avec notamment ce poteau trouvé par Sabaly et ses frappes hors cadres de Niang et de Mané. La Tunisie fait le dos rond et guette des opportunités sur des contres.

45+2e : c’est la pause au Caire ! 0-0 entre le Sénégal et la Tunisie.

45+1e : Niang, à l’entrée de la surface, cherche à décaler un partenaire. Mais il envoie une passe beaucoup trop puissant,e qui sort des limites du terrain… L’attaquant de pointe est encore à la peine.

45e : il y aura 2 minutes de temps additionnel.

44e : la Tunisie essaye d’entrer dans la surface sénégalaise, mais Koulibaly est là. Il ne s’embarrasse pas et dégage le ballon bien loin.

43e : après quelques soins, Hassen revient, visiblement agacé par l’action précédente. Le jeu a repris.

42e : Mouez Hassen est sonné. Aucun carton n’est sorti pour l’instant. Sadio Mané n’a pas vraiment voulu le percuter aussi brutalement. L’intervention de Mohamed Drager n’y est pas étrangère.

41e : l’arbitre arrête le jeu après un choc centre Mané et Hassen. Le Sénégalais était lancé en profondeur. Il a été bousculé par Drager et a donc percuté le gardien, qui peine à se relever.

40e : gros temps fort du Sénégal avec cette deux frappes non cadrées successives signées Niang et Mané. Des occasions mais pas de réalisme pour l’instant, donc. Les Lions dominent, sauf au tableau d’affichage.

38e : quelle occasion pour Mané !

La défense tunisienne manque de concentration et Mané est lancé en profondeur dans le dos de la défense. Il parvient à éviter la sortie de Hassen qui venait à sa rencontre, mais le gardien a ainsi excentré l’attaquant. Mané ne peut se repositionner et, malgré la cage désertée, il tire à côté !

37e : Niang à côté !!!

Sabaly et Mané se trouvent bien dans la surface. L’attaquant ne peut se mettre en position de frappe, mais le ballon arrive dans les pieds de Niang. Sa frappe en pivot est hors cadre !

35e : Niang se bat au duel avec les défenseurs et finit par faire faute. L’attaquant met du coeur à l’ouvrage, mais pas encore d’occasion à se mettre sous la dent pour lui.

35e : Sabaly cherche à nouveau à battre Hassen de loin. Cette fois, il ne trouve pas le cadre.

34e : nouveau corner de Saivet. Cette fois, c’est Hassen qui s’impose dans les airs et dévie d’une main le ballon.

32e : le coup franc de Saivet est à destination de Kouyaté au second poteau. Mais le capitaine est un peu en retard et ne peut reprendre le ballon malgré sa jambe tendue.

31e : on a dépassé la demi-heure de jeu, toujours 0-0. Le match s’est équilibré mais la meilleure occasion a été pour le Sénégal. La belle frappe de Sabaly a heurté le poteau de Hassen.

29e : Msakni tombe dans la surface ! L’attaquant est seul dans la surface et Kouyaté revient dans son dos pour l’empêcher de frapper. Le duel épaule contre épaule est licite… puis, le Tunisien s’écroule, peut-être déséquilibré au niveau des pieds. L’arbitre ne siffle rien.

27e : en une frappe, les Lions de la Téranga viennent de faire trembler les Aigles de Carthage. Hassen était impuissant sur le tir de Sabaly. C’était, bien sûr, la plus belle occasion dans ce match jusqu’à présent.

26e : SABALY TOUCHE LE POTEAU !!

Magnifique frappe enroulée du droit de la part du Sénégalais, à l’angle de la surface ! Hassen se détend mais ne peut rien. Mais le ballon se fracasse sur le poteau du gardien tunisien !

24e : Kouyaté ne se laisse pas surprendre par Khenissi, qui lui imposait pourtant un pressing intense.

23e : Diatta sort à son tour quelques instants après une faute de Sassi. Pas mal de petites fautes et de coups dans ce match. Mais rien de choquant pour le moment.

22e : tête de Msakni ! Le capitaine est à la réception du corner de Khazri. Il est seul pour reprendre de la tête mais ne cadre pas. Le Sénégal a eu chaud !

22e : le coup franc est botté par Khazri. Le ballon arrive dans la surface vers Bronn, mais Koulibaly saute le plus haut et dévie en corner.

21e : Niang fait le travail défensif mais fait fautesur Sassi. Coup franc à suivre pour la Tunisie.

20e : Niang a pu se relever. Il revient un instant vers le banc sénégalais avant de reprendre sa place.

19e : Niang est au sol et reçoit des soins. Il y a eu faute de Bronn sur l’attaquant, mais c’est en retombant que Niang semble s’être fait mal à la jambe gauche. Notez que le joueur de Rennes a un gros strap autour de la cuisse…


15e : ça va mieux pour la Tunisie. Les Aigles de Carthage attaquent à leur tour, le match s’équilibre.

13e : la défense sénégalaise est solide. Elle parvient à récupérer le ballon après une attaque orchestrée par Msakni.

13e : Pape Alioune Ndiaye reste au sol après un coup franc tunisien et une reprise contrée de Sassi. Le milieu sénégalais grimace mais se relève. Il a donné de sa personne pour repousser cette timide occasion tunisienne.

11e : la possession de balle est à près de 60% en faveur du Sénégal dans ces premières minutes. Le jeu se passe dans la moitié de terrain des Tunisiens.

9e : Bronn s’impose de la tête pour repousser ce nouveau centre. La Tunisie, dominée dans ces premières minutes, va pouvoir se dégager.

8e : le corner est frappé dans la surface cette voir, vers Niang. Sa reprise est déviée, nouveau corner à suivre.

7e : bonne incursion des Sénégalais côté gauche. Mané décale Sabaly dans la surface. Son centre est contré en corner.

5e : première frappe du match. Elle est lointaine et signée Niang : c’est hors cadre.

5e : premier corner obtenu par le Sénégal. Il est joué à deux, mais la défense tunisienne veille et repousse les Lions.

2e : vous l’avez remarqué, Ismaïla Sarr et Keïta Baldé ne sont pas titulaires. Le premier a eu quelques soucis physiques. Le second, lui, voit Krépin Diatta lui être préféré.

1e : C’est parti au Caire ! Coup d’envoi donné par les Sénégalais !

Le Sénégal joue en vert, la Tunisie joue en rouge.

Le match sera arbitré par l’Ethiopien M. Bamlak Tessema Weyesa. Il a déjà arbitré la Tunisie au premier tour contre l’Angola (1-1). Il était aussi le sifflet officiel du quart de finale remporté par l’Algérie contre la Côte d’Ivoire (1-1, 4 TAB à 3).

La compo de la Tunisie

Du côté des Aigles de Carthage, Alain Giresse aligne lui aussi un 4-3-3 pour débuter cette demi-finale. Un onze dans lequel la ligne offensive est de nouveau composée du capitaine Youssef Msakni, de Wahbi Khazri et de Yassine Khenissi.

Le XI de la Tunisie : Hassen – Hadadi, Meriah, Bronn, Drager – Ben Mohamed, Skhiri, Sassi – Msakni, Khazri, Khenissi.


 
 
El Hadji Malick Ndao


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >