Menu
 


   

Le Colonel Kébé sommé de quitter Rewmi de Idrissa Seck

Mercredi 6 Mars 2019

 
Le colonel Abdourahim Kébé a été libéré hier, mais placé sous contrôle judiciaire. Il est reproché à l’ancien patron de la Direction de l’information et des relations publiques de l’armée (Dirpa) d’avoir enfreint la loi. Secrétaire national à la défense du parti Rewmi d’Idrissa Seck , le colonel Abdourahim Kébé n’a pourtant pas le droit d’exercer cette fonction, ni même de faire de la politique, conformément aux termes la loi du 28 juillet 2008. Qui impose, l’obligation de réserve aux officiers, même à la retraite, jusqu’à 65 ans. Le colonel Kébé, âgé de 59 ans, est soumis au devoir de réserve. Autrement dit, il ne peut pas parler en public ou dans les médias sans l’autorisation de la hiérarchie. Au regard de cette loi, informe Seneweb, il devra donc quitter ses fonctions au parti Rewmi.
 
 
Amadou Sow


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >




A Savoir

À Savoir

Début du Ramadan: L’inacceptable désunion des musulmans Sénégalais

Émigration: A Thiaroye-sur-mer, "tous les jeunes veulent partir en Europe" (Reportage)

Sénégal : Le piège du salaire minimum garanti

Vente illicite de boissons alcoolisées : L’Etat va sévir

Cause palestinienne: quand Cheikh Ibrahim Niass appelait la Oumma à boycotter Israël

Entre 2000 et 2019 : 20 000 véhicules achetés pour 500 milliards

Incroyable : Cet Immigré Sénégalais Est Candidat À La Présidence En Espagne Découvrez Augustin Ndour, immigrant sénégalais et candidat à la présidence en Espagne

Mamadou Dia: l’homme qui a été lésé, emprisonné à tort, aveuglé et qui a pardonné à tout le monde !